Big Data : quelles « transformations culturelles » pour les entreprises ?

DST

Ceci n’est pas un énième article pour expliquer les 3 V du sujet buzz du moment « Big Data ». Je m’intéresse à l’actualité autour des « Big Data » depuis maintenant 6 mois. Ainsi, j’ai ajouté quelques flux RSS dédiés à mon lecteur de flux RSS préféré (je vous recommanderais vivement http://www.bigdata-startups.com/feed/), j’ai participé à la 3ème édition du congrès Big Data Paris, j’ai lu beaucoup de points de vue rédigés par quasiment l’ensemble des cabinets de conseil de la place (McKinsey, BCG, Forrester, Gartner, EMC, Capgemini Consulting, …) et j’ai finalement lu cet été le livre qui fait référence : Big Data a revolution that will transform how we live work and think, co-rédigé par Viktor Mayer-Schönberger et Kenneth Cukier. Lire la suite

5 bonnes raisons d’adopter le jeu pour doper la performance de son entreprise

LEADERSHIP-6

Jouer au travail, une douce utopie ? Pas pour la génération Y, qui attend de son emploi qu’il soit fun, social, avec des objectifs clairs et mesurables sur le court terme, qu’il offre une satisfaction personnelle. Représentant déjà le quart de la population mondiale des travailleurs, cette génération porteuse de potentiel ne peut être ignorée des dirigeants.

Tour d’horizon des raisons pour lesquelles les jeux d’entreprise peuvent démultiplier la performance des générations Y, et des autres. Lire la suite

Oser la valorisation des données… au bénéfice des clients

Power-Hand

Il n’y aura pas de revenu pérenne sur la valorisation des données si le bénéfice client n’est pas clairement affiché.

La collecte de données, qu’elle soit visible ou non du client ou de l’utilisateur, est une évolution inéluctable de la société numérique. Les entreprises de tous les secteurs, et en particulier dans la banque ou les télécoms, s’interrogent sur la meilleure façon d’interpréter mais aussi de valoriser ce déluge de données. Que faire par exemple des 8 milliards de transactions cartes1 réalisées en France chaque année ?

Les initiatives (encore modestes) se heurtent cependant à des réticences bien compréhensibles de la part du grand public.

Le CMO est à l’avant-poste de ces bouleversements. C’est à lui de prendre l’initiative, de se saisir de ce sujet complexe. À lui de démontrer que l’on peut exploiter les données des clients dans leur propre intérêt et dans le respect de leur vie privée. Son avenir et celui de son entreprise en dépendent, à l’heure où les acteurs numériques, dont la data est le métier, se développent tous azimuts. Lire la suite